Mamans voilées et sorties scolaires – Pourquoi je pourrais être favorable à l’interdiction

maman voilée et sortie scolaire

Eh ! Vous êtes au courant ? Bon, il faudrait vraiment habiter au fin fond de l’Amazonie pour ne pas en avoir entendu parler ! Les mamans voilées ne pourront plus accompagner les enfants en sortie scolaire ! Le Sénat a pris cette décision courageuse hier. Déjà qu’elles voulaient faire du sport, maintenant, ces dames veulent se balader avec les enfants aux frais de l’Etat ! Non, mais, il ne manquerait plus que ça !

Alors, en tant que maman voilée, je dis : il était temps de légiférer parce que je commençais à saturer ! Ça fait plus de vingt ans que je me tape quasiment toutes les sorties scolaires de mes enfants !

Parce que je peux vous dire que les parents ne se battent pas pour accompagner les enfants ! Entre ceux qui ne font même pas l’effort de prendre une journée de congé, et ceux qui ne peuvent pas rater leur cours de tennis ou de golf ! Parce que, autant les gens peuvent s’entre-tuer pour un pot de Nutella en promotion, autant ils peuvent faire preuve de la plus grande courtoisie dès qu’il s’agit d’accompagner ces chers petits. “Allez-y, je vous en prie !” – ” Non, non, à vous l’honneur !” – “Moi, j’peux pas, je travaille !” – “Ah mince ! Et moi, j’ai ma séance d’UV que je ne peux pas décommander !”

Et voilà comment, au final, c’est toujours nous, les mamans voilées, qui nous sacrifions pour accompagner les chères têtes blondes de Messieurs les sénateurs pendant qu’ils travaillent avec acharnement pour nous concocter de belles lois. En ce qui me concerne, ce n’est pas que j’ai plus de temps que les autres. Je gère juste une société depuis chez moi. Je suis donc censée être beaucoup plus disponible. Parce que je peux travailler le soir et le week-end. Ça ne pose pas de problème. Et puis je n’aime pas le sport et je suis contre les UV.

Donc ça fait vingt ans que je me tape les cris dans le bus, à en avoir des migraines ! Vingt ans que je me tape les accidents de pipi ! Vingt ans que j’ai la responsabilité d’un groupe d’enfants alors que je ne suis pas physionomiste (l’autre jour, je n’ai même pas reconnu ma fille sur une photo !) ! Et le pire c’est qu’ils veulent toujours tous me donner la main (je ne suis même pas sûre qu’elle soit propre !) !

Alors, là, je me dis : Ah mais oui, c’est ça le problème ! C’est que les enfants puissent donner la main à une maman voilée ! Non mais là, c’est le lavage de cerveau assuré ! Parce que la main elle est connectée au cerveau !

 Eh ben, c’est sûr, ils seront tous islamisés, garçons barbus et filles voilées. Et voilà comment une simple sortie scolaire va pouvoir changer la face du monde. Parce que tous ces enfants sont des futurs islamistes potentiels. Et islamistes = terroristes. Donc, c’est grave !

Bon, je rassure tout le monde : mes vingt ans de galère d’expérience m’ont prouvé que :

1/ Le voile n’est pas contagieux.

Dans mon petit village gaulois où j’ai habité pendant quinze ans, j’étais la seule maman voilée à dix kilomètres à la ronde et je le suis restée. Aucune des petites filles que j’ai accompagnées et qui sont devenues de jeunes femmes depuis, eh bien, aucune d’elles ne s’est voilée ! Dans mon petit village de sept cents âmes, ça ne serait pas passé inaperçu !

2/ Le voile ne pose pas problème aux enfants.

Les enfants, avant de voir une maman voilée, voient une maman gentille et souriante. Et c’est ça, le plus important pour eux.

Alors le problème est ailleurs. Encore une fois, je le répète, comme pour l’affaire du hijab de running de Decathlon, la place de la femme voilée est dans la cuisine, pas à faire du sport ou à se balader en sortie scolaire ! Sinon, les détracteurs du voile, comment ils vont faire pour manger le couscous, eux qui ont attrapé le gène en Algérie ! Donc, voilà pourquoi il était vital de légiférer : il en va de la survie de l’espèce !

Bon, par contre, je ne sais pas si Messieurs les sénateurs y ont pensé (heureusement que la femme voilée est là pour le faire !), mais il va aussi falloir sortir une loi pour mettre en place un congé pour sortie scolaire. Ce congé devra être obligatoire, bien sûr, parce que si les mamans voilées ne peuvent plus accompagner, eh bien, fini les sorties !

Évidemment, ce congé ne sera pas obligatoire pour les femmes voilées. Elles en seront même exemptées puisqu’elles n’ont pas le droit d’accompagner. Mais bon, de toute façon, dans les entreprises, il y a longtemps qu’il n’y a presque plus de femmes voilées puisqu’elles n’ont presque plus le droit d’y travailler. C’est pour ça d’ailleurs que la plupart des femmes voilées travaillent à leur compte et sont chefs d’entreprise.

Ah, ça va coûter cher tout ça, à l’État ! Mais bon, l’argent, il sait où aller le chercher. Il suffit d’aligner toutes les voitures mal stationnées autour de la mosquée pendant la prière du vendredi !

Parce que , par contre, il y a deux choses qu’on ne nous interdira jamais dans ce beau pays de droit et de liberté :  payer des impôts et les PV.

Allez, vive la liberté, l’égalité, la fraternité !

 

PS : Alors, là, je fais une petite rectification (désolée, je ne suis pas journaliste !) : Finalement, il s’agit d’un amendement voté par le Sénat dans le cadre d’un projet de loi qui doit passer devant les députés de l’Assemblée nationale.  Donc, tout n’est pas encore perdu (ou gagné, selon le point de vue !). Heureusement, mes enfants sont grands maintenant ! Je souhaite bien du courage aux nouvelles mamans accompagnatrices, voilées ou pas !

 

Marie-Odette Maryam Pinheiro

Auteure de “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !”  #musulmanecouscous

et de “Coran & Développement Personnel – Regards croisés” #corandevperso

 

Si vous souhaitez être tenu(e) informé de l'actualité de ce site, laissez-moi votre e-mail*.

* Je m'engage à ne pas utiliser votre e-mail à d'autres fins.

Pour éviter les spams, merci de répondre à la question suivante.

 

16 réponses sur “Mamans voilées et sorties scolaires – Pourquoi je pourrais être favorable à l’interdiction”

  1. Salem tout à fait d’accord avec toi, sans les mamans voilées nos enfants ne feront plus de sorties scolaires . Bisous et Saha ftorkoum. Rabia

  2. Bravo pour cet article Maryam!
    Et tu as entièrement raison quand tu dis notamment que “Les enfants, avant de voir une maman voilée, voient une maman gentille et souriante.”
    Jamais aucun enfant ne m’a demandé pourquoi j’ai un bout de tissu sur la tête lol. Il n’y a que les adultes que ça froisse! (enfin pas tous bien évidemment ,Dieu Merci !).

    1. Merci Idi pour ce retour. Effectivement, ce qui leur importe c’est d’avoir une maman qui pourra les rassurer en l’absence de la leur !

  3. Et ce qui importe certains ( beaucoup trop! ) c’est de mettre des bâtons ds les roues des femmes voilées !!!! Il sen donne à coeur joie c’est pitoyable !
    Et bien sûr on va appeler ça la ” laïcité “…

    1. Ben oui, la laïcité c’est la liberté d’exprimer et de manifester son appartenance religieuse en public et en privé. Mais comme la femme voilée abuse de cette liberté, il faut bien la freiner un peu ! Pour qu’elle soit plus libre ! Tu trouveras tout un chapitre sur la laïcité que je décortique avec humour, textes officiels à l’appui, dans mon livre “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous!”.

  4. Êtes-vous sérieuse quand vous dites que la place de la femme voilée est dans une cuisine? Si oui, je ne trouve pas très correct de dire cela. Vous êtes en train de nourrir les clichés en disant ça. On a d’autres ambitions dans la vie, pas seulement la cuisine.

    1. Coucou GoodWay 15 ! Bien sûr que je ne suis pas sérieuse ! C’est de l’ironie ! J’utilise l’humour et l’ironie pour dénoncer les préjugés et les discriminations que subit la femme voilée (et que j’ai pu subir). La cuisine est effectivement un préjugé. La femme voilée a sa place dans la société comme toutes les autres femmes. Malheureusement, à force de vouloir l’en écarter, la cuisine est la seule place qu’on voudra l’autoriser à occuper. Et puis, la cuisine, c’est un clin d’œil à mon livre “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !”. Bien à vous. Et gardez le sourire !

      1. Bonsoir,

        Toute mes excuses pour mon commentaire précédent. Je me demande pourquoi je ne l’ai pas aperçu au premier coup d’œil que c’était de l’ironie !! Je pense que c’est dû à toute ces polémiques fatiguantes et interminables sur le voile et les absurdités que l’on dit sur ce dernier à longueur de journée dans les médias. On va dire que ça m’a rendu un peu susceptible et sur la défensive tout ça ! (et sans réfléchir parfois lol).
        Je vous félicite pour votre travail fantastique et de casser les préjugés sur la femme musulmane :).

        Cordialement 🙂

        1. Coucou GoodWay15 ! Pas de problème. Je comprends. Moi aussi ça m’agace. C’est pourquoi il est essentiel de communiquer en tant que femme voilée. Mais j’ai décidé d’utiliser l’humour et de garder le sourire ! Au plaisir !

  5. Salamo alaykoum,

    Grrrrr comme cela est énervant et désolant vraiment.
    Super d’avoir soulever le sujet, merci.

    Les “bedonnants” comme je les appelles et comme dans la chanson d’Aznavour, bien soudés sur leur siège en votant des lois à la c…, ne sachant pas comment cela se passe dans la vie réelle, et qui osent nous sortir des lois pour encore laisser les femmes voilées chez elles et ne pouvant rien faire sans que cela vire au drame. Et après on parle de communautarisme, MDRRRR, MDRRRR ET RE MDRRRR.

    En plus la majorité au sénat sont des hommes, chercher l’intrus merci.

    Je sais de quoi tu parles hihi, ce n’est que les “mamas” et les femmes voilées qui accompagnent, qui sont volontaires et le font avec leur coeur, leur bonté, sans demander rien en retour, juste que les sorties de nos chérubins maintenues, sinon annulée “pas assez d’accompagnant”, et oui c’est vrai.

    Pour toutes ses femmes qui veulent s’impliquer dans la vie de leurs enfants petits ou grand, cela est important me semble t il, aider à trouver des solutions pour que nos loulous puissent faire des sorties avec l’école et souvent à la demande des enseignants, là où je te rejoints et c’est la vérité, les parents sont beaucoup mais beaucoup trop occupés “agenda de ministre”.

    Ben oui c’est toujours les mêmes femmes voilées ou mamas car elles ne travaillent pas bien évidemment, même si elles travaillent.

    A toutes les femmes qui travaillent chez elles ou non, à toutes celles qui s’occupent de l’intendance de leur foyer, à toutes ses femmes qui sont multitâches, qui ont un travail énorme et bien merci.

    Laissez nous, laissez nous les femmes vivre librement.

    Et toutes ses femmes n’ont pas le salaire de nos chers “bedonnant” bien collés sur leur siège, et ses derniers de nous imposer et oser interdire juste pour une sortie scolaire. Je ne parle même pas de Decath ou du burkini oulala, sujet à dynamite aïe 🙁

    Encore merci pour tes articles super et d’actualité 😉

    1. Alaykoum salam, Merci Salima pour ton retour. Les sorties scolaires, tu en connais un rayon. Toi qui étais de toutes les sorties dans notre petite école de notre village gaulois. En plus, tu ramenais tout le temps des cornes de gazelle et des cadeaux pour les fêtes ! Tous les enfants doivent se souvenir de toi avec des étoiles dans les yeux ! Ah ! Ces chers sénateurs peuvent t’être bien reconnaissants ! Et être reconnaissants à toutes ces mamans qui se dévouent sans compter pour égayer la vie scolaire de nos chers bambins. Parce qu’il faut bien le dire, l’école à la française, c’est pas trop ça ! Mais ça, c’est un autre sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *