Polémique sur le prof d’arabe qui n’est pas imam

Résultat de recherche d'images pour "drapeau france" Eh ! Vous avez entendu parler de la polémique sur le prof d’arabe qui n’est pas imam ? Alors, c’est un prof d’arabe dans un collège public à Paris, qui a posté une vidéo sur youtube dont le titre est “Je suis enseignant de l’Éducation nationale, je ne suis pas imam”. Si vous n’êtes pas au courant, un journal de droite s’est emparé du sujet*. Cette vidéo a suscité une polémique. Et il y a de quoi !

1/ On y voit le drapeau palestinien de façon ostensible

C’est tout à fait inadmissible ! Pourquoi seul le drapeau palestinien trône-t-il dans la salle de classe ? Et pas tous les drapeaux des pays arabophones ? Tout comme il est inadmissible que seul le drapeau de l’Espagne soit dans les salles de classe d’espagnol ! Eh, je vous rappelle que l’Espagne est pour la corrida, quand même ! Tout comme il est inadmissible que seul le drapeau de Grande-Bretagne soit affiché dans les classes d’anglais ! Premièrement, parce que la Grande-Bretagne a trahi ses compagnons européens en disant oui au Brexit ! Deuxièmement, parce que ce drapeau est composé notamment de la Croix de saint Georges. Et saint Georges, eh bien, il était d’origine palestinienne. Donc, ça revient au même que d’afficher le drapeau palestinien !

2/ Le prof dit “Salamo alaykoum” à ses élèves

C’est scandaleux d’employer “Salamo alaykoum”, qui veut dire “Que la paix soit sur vous”, pour saluer ses élèves, au lieu de “Bonjour” ! En effet, ces mots-là ont une connotation religieuse puisque ce sont ceux qu’utilisent les musulmans pour se saluer. Même si les Arabes chrétiens, comme les Libanais ou les Palestiniens (apparemment y a pas que des musulmans parmi eux !) disent aussi “Salamo alaykoum”. Mais bon, peu importe, chrétien c’est aussi une religion. Et la religion n’a rien à faire dans nos belles écoles publiques et laïques ! Alors, moi, je propose qu’on interdise tout ce qui a une connotation religieuse dans les écoles laïques ! Interdit de dire ” Adios” en espagnol, “Adieu” en français ! On n’enseigne plus “Oh, my God !” ou “God save the Queen” en culture anglaise ! La basilique Sainte-Sophie en histoire de l’art, on zappe ! Les religions en histoire, au placard ! En géographie, les habitants d’un pays n’ont pas de religion ! À l’école, interdit de parler de Noël, de Pâques et de l’Ascension ! Donc, plus de Petit Papa Noël et, soit on renomme ces fêtes dans un langage laïque, soit on travaille et on va en cours ces jours-là pour rester dans notre logique laïque ! Et puis, nos présidents et nos ministres n’auront plus non plus le droit de porter la kippa lorsqu’ils visiteront une synagogue ou d’aller rendre visite au pape ! Non, mais ça va pas, non ?

3/ Le prof, il est arabe !

En plus, le prof d’arabe, il est arabe ! Non mais c’est scandaleux !  Est-ce que les profs d’anglais sont anglais ? Les profs d’allemand, allemands ? Les profs d’espagnol, espagnols ? Et les profs de latin, on va pas les recruter au Vatican ou en Gaule ! Et dire qu’en plus ce prof est payé avec NOS impôts ! La France est en train de tomber dans l’obscurantisme le plus total ! Ça m’écœure ! Bon, c’est peut-être pour ça que les Français sont pas très fortiches en langues étrangères. Mais tant pis, il vaut mieux étudier moyennement, voire mal, une langue étrangère avec un prof français, un vrai, que parfaitement avec un prof étranger. Non, mais, ils vont pas en plus nous piquer notre boulot !

4/ Que vient faire l’enseignement de l’arabe dans un établissement public ?!

Non mais, là, j’hallucine ! Que vient faire l’enseignement de l’arabe dans un établissement public français, à Paris, en plus, s’il vous plaît ?! Au lieu de proposer d’enseigner l’arabe dans un collège public, il vaudrait mieux renforcer l’apprentissage du français ! Surtout pour des élèves qui parlent arabe dès qu’ils rentrent chez eux avec des parents peu intégrés ! La conscience d’être français et de culture française doit passer par un apprentissage exigeant de notre langue, son histoire et ses auteurs. C’est la priorité ! À l’École de la République française, on enseigne le français ! Point barre. Surtout si on veut que les gens issus de l’immigration s’en sortent !   Moi, j’dis ça, j’dis rien. Moi, qui dis “Salamo alaykoum” alors que je ne suis pas arabe : je suis issue de l’immigration portugaise ! Mes parents parlaient portugais à la maison et pourtant j’étais la meilleure de la classe en dictée ! Bon, depuis la sortie de mes livres, je suis devenue plus humble. Dans le livre “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous”, j’y dis que j’avais toujours 20/20 en dictée. Maintenant, je dis que j’étais la meilleure. Parce que, à force de me vanter, eh bien, une fois les livres publiés, j’ai trouvé des coquilles dans chaque livre ! “Achouma”, la honte ! N’empêche, j’ai quand même encore un bon niveau de français, Dieu merci. C’est pas comme certains qui se cachent sous des pseudos mais qui, vu leurs commentaires (et je les remercie parce qu’ils m’ont largement inspiré cet article), eh bien ne doivent s’appeler ni Mohammed ni Fatima ! Quand je vois leur niveau de français, je me dis qu’au lieu de passer leur temps à critiquer le prof d’arabe, ils feraient mieux de reprendre leur Bescherelle et de faire plus d’exercices de français ! (Moi aussi, c’est ce que je vais faire là tout de suite pour éviter de me taper la honte au prochain livre inch’Allah). On a le droit de faire des fautes d’orthographe, chacun ses facilités. Moi, par exemple, je fais mourir toutes les plantes. Je ne sais pas m’en occuper. Mais, j’estime que quand on fait de telles critiques on se doit d’avoir un français irréprochable. Mais, ça, c’est mon avis personnel. Après, chacun voit midi à sa porte. Et vous, vous voyez quoi à votre porte ? Allez, salamo alaykoum ! Parce qu’en plus on le dit aussi pour dire “au revoir” !

Drapeau et pavillon national

*Suite aux propos déplacés et haineux du directeur adjoint de ce journal de droite, j’ai supprimé tous les liens et j’ai décidé de ne pas le citer. Je ne vais pas en plus lui faire de la pub ! Non mais ! (le 16 octobre 2019). Parce que, vous l’aurez compris, tous ces arguments sont ceux de ses lecteurs, pas les miens !

Marie-Odette Maryam Pinheiro

Auteure de “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !” et de “Coran & Développement Personnel – Regards croisés

4 réponses sur “Polémique sur le prof d’arabe qui n’est pas imam”

  1. Salamo alaykoum, tout est dit, rien à ajouter. 100% d’accord.

    Si je suis la logique de cette polémique inutile encore, je vais demander à mon cordonnier de me faire une belle coupe de cheveux pour ma soirée de samedi et demander à ma coiffeuse de refaire ma semelle de chaussures abîmée, bah oui il me la faut pour samedi soir aussi😂

    “Balayer devant sa porte, avant celle des autres”, c’est un dicton français me semble-t-il. Sacré dicton, les gens visiblement ne l’appliquent pas🤔

    1. Alaykoum salam,
      Merci pour ce commentaire et pour ton “activisme” sur ce blog.
      J’en profite pour apporter une petite précision. Mon article, c’est de l’ironie ! Parce qu’il y en a qui m’ont dit : “Eh dis donc, t’y vas un peu fort !”. En fait ce n’est pas moi qui y vais fort : ce sont ceux qui ont réagi à la vidéo et à l’article y consacré cités au début. Allez donc faire un tour dans l’article du Figaro et regardez les commentaires. Mon article, ce n’est ni plus ni moins que la synthèse de la réaction des gens. J’ai juste brodé autour pour rester dans leur logique. Même la critique n° 4, vous pourrez voir que c’est le copié-collé des commentaires.
      À bon entendeur, salut !

      1. Salam Wa Alaykoum,

        Je me suis fait cette même réflexion.
        Bien évidemment, j’avais bien compris qu’il s’agissait d’ironie tout au long de cet article et ça m’a bien fait rire.
        Aujourd’hui tout est sujet à polémique et notamment lorsqu’il est question de l’islam de près comme de loin….
        J’avoue que je m’amuse aussi beaucoup des commentaires souvent racistes et haineux et où j’ai envie de me tirer les cheveux lorsque je constate les fautes d’orthographe et les problèmes de syntaxe…
        Issue aussi de l’immigration, algéro-marocaine en ce qui me concerne, j’avoue que mes notes en dictée étaient plutôt bonnes voire très bonnes… loool

        Quoiqu’il en soit, j’apprecie votre blog.

        Bonne continuation !

        1. Salamo alaykoum,
          Merci de ce commentaire. Je pense que le titre du prochain livre sera : “Je suis musulmane voilée et oui je sais écrire !”, même si, comme je le dis dans mon livre, c’est ma copine algérienne qui me faisait mes dissertations de philo !
          Au plaisir de vous relire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *