Le coronavirus et mes gaufres de Liège

Le coronavirus et mes gaufres de Liège. Quel rapport ? me direz-vous.

A priori, il n’y en a aucun.

Sauf que…

Ce dimanche 1er mars, pour fêter le nouveau mois de l’année, nous avons eu droit à tous les temps. Même de la neige ! En tout cas chez moi, en région parisienne. J’ai donc décidé de faire des gaufres.

Un temps à crêpes

Quand j’étais petite, dès qu’il pleuvait, ma mère disait : “C’est un temps à crêpes”. “C’est oum temps à crrrêpche” en V.O. ! Du coup, j’ai toujours associé les crêpes au mauvais temps. Ou le mauvais temps aux crêpes. À part que, vu mon amour pour la cuisine, rester deux heures devant la poêle après avoir laissé reposer la pâte pendant une heure, très peu pour moi ! Je préfère me reposer moi, que faire reposer la pâte. Après tant d’efforts, c’est moi qui suis fatiguée, pas la pâte !

Ou un temps à gaufres…

Mais, quand même, le mauvais temps me rappelle les bons souvenirs de mon enfance, où ma mère nous faisait des crêpes qui embaumaient la cuisine. Alors, je me suis dit que ça ferait plaisir à mes enfants d’avoir des gaufres, à défaut de crêpes. Les gaufres, ça demande quand même moins de surveillance. Ça te laisse deux/trois minutes devant toi entre chaque gaufre pour faire quelque chose.

La recette

J’attrape donc mon gaufrier que je n’ai pas utilisé depuis longtemps. Il présente quelques traces d’usure car je l’ai pas mal utilisé par le passé. Mais il fera encore l’affaire pour cette fois-ci ! Et je me mets à chercher la recette sur mon Thermomix.

Comme je ne trouve pas la recette à la lettre G, et que j’ai la flemme d’allumer mon ordi pour chercher sur Cookidoo, la plateforme de recettes connectée (vous allez dire : elle est vraiment bête, elle peut se connecter depuis son portable ! Ouais, mais je connais pas mon mot de passe ! Sur mon ordi, il est enregistré !). Je disais donc que comme je ne trouve pas la recette sur mon Thermomix, je cherche “Gaufre” sur l’appli Cookomix et je tombe sur la recette des gaufres de Liège. Ça tombe bien, il me reste du sucre perlé. Il date, certes, parce que les dernières chouquettes que j’ai faites, je ne m’en souviens même plus ! Mais au moins ça me permettra de le recycler.

Préparation de la pâte

Je prépare donc ma recette de gaufres de Liège au Thermomix en suivant la recette sur Cookomix. Bon, j’ai pas assez de sucre perlé, et il me reste juste suffisamment de beurre pour les tartines du petit-déjeuner de mon mari (ceux qui ont lu mon livre “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !” savent à quel point c’est sacré pour lui). Donc pas touche minouche (et puis de toute façon il m’en fallait 180 grammes, donc j’étais loin du compte) !

Qu’à cela ne tienne ! Comme avec moi, jamais rien n’est un problème, je tape dans ma barquette de margarine allégée. Elles auront peut-être pas le goût du beurre mais au moins elles seront allégées ! Et puis, elles seront doublement allégées puisque j’ai pas assez de sucre perlé (j’essaie toujours de voir les choses de façon positive !) ! Même triplement allégées, finalement… parce que j’ai pas non plus assez de margarine !

Mais, pas grave, ça donnera bien quelque chose. Incha Allah !

Ma première gaufre

Après avoir laissé reposer la pâte pendant quarante minutes (c’est toujours vingt minutes de gagnées par rapport aux crêpes), je fais chauffer mon gaufrier. Et j’y dépose ma première cuillerée de pâte. Comme indiqué dans la recette. Et puis je vaque à mes occupations pendant trois minutes. Puisque pour moi c’est le principe-même des gaufres. C’est de pouvoir vaquer à ses occupations. Contrairement aux crêpes qui nous obligent à surveiller la poêle.

Mais quand je retourne à mon gaufrier, il dégage de la fumée. Et quand je l’ouvre, je n’arrive pas à détacher la gaufre qui se retrouve coupée en deux, adhérant aux deux parois. En fait, ça donne ça :

coronavirus

Vous allez encore me dire : “Elle est vraiment plus que bête, celle-là ! Il fallait huiler les plaques !” Eh ben, c’est ce que j’ai fait !

J’ai compris que le gaufrier, ben, il était tout juste bon pour les encombrants dont il prend la direction, sans même que je l’aie nettoyé. Ciao, ciao ! Gaufrier.

Mais bon, je ne me laisse pas abattre. Je ne vais tout de même pas gâcher la pâte ! J’ai horreur du gaspillage et puis faut pas oublier que je suis toujours positive. C’est l’occasion de tester autre chose.

Mes galettes de Liège

Allez, faisons les gaufres à la poêle ! Ce sera l’occasion d’inventer les galettes de Liège.

Et voilà, ce que ça donne :

coronavirus

Je confirme : pas terrible ! Comme sur la photo ! L’invention ne restera pas dans les annales de la cuisine française, ni dans celles de la cuisine belge.

Même mon mari se rend compte que c’est pas terrible du tout. Et il vient à ma rescousse : “Et si on faisait des beignets marocains avec ?” – “Ouais, pourquoi pas ?” Maintenant on n’est pas à une invention près !

Les beignets marocains de Liège

Et nous voilà en train de remplir la poêle d’huile. J’avais que de l’huile de pépins de raisin. Je sais pas si c’est fait pour. Mais ce serait toujours mieux que l’huile d’olive spécialement ramenée du bled (pas le mien, celui de mon mari) ! Et voilà le résultat :

Toujours pas terrible !

Bon, comme on n’aime pas gâcher on a quand même fini par manger nos galettes de Liège ratées et nos espèces de beignets marocains de Liège. Heureusement, je n’ai pas pensé à doubler la pâte comme j’ai l’habitude de faire !

La cuisine et moi…

Vous l’avez compris, c’est pas pour rien que le titre de mon livre est “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !“. En fait, il n’y a pas que le couscous que je ne sais pas faire.  Parce que la cuisine et moi, ça fait pas deux : ça fait bien plus que deux !

Le coronavirus et mes gaufres de Liège

“Bon, tu nous as gavées avec tes gaufres ratées et tes beignets marocains de Liège. C’est quoi le rapport avec le coronavirus ?”

Ben, le rapport c’est que, suite à cette expérience, j’ai compris que je devrais me résigner à continuer à acheter des gaufres industrielles à mes enfants. À  part qu’on m’a envoyé cette photo :

Ça, c’est le rayon d’un Carrefour suite à la psychose du Coronavirus !

Ben, là j’ai compris que de toute façon on était condamnés à mourir : que ce soit du Coronavirus lui-même ou de faim ! À moins qu’on ne finisse enterrés vivants dans un bunker à trop vouloir échapper à la mort !

Alors, en attendant la mort et vu que les rayons de Carrefour sont vides, lis donc l’article que j’avais écrit sur Carrefour : Carrefour colonisé par les Arabes. Au moins tu te marreras un dernier coup ! Et ça te rappellera le bon vieux temps où les rayons de Carrefour étaient pleins.

Allez, ciao, ciao, j’y vais. Je suis un peu fatiguée et j’ai des courbatures…

Maryam

alias

Marie-Odette Maryam Pinheiro (#momp)
Auteure
Pour changer le regard sur l’islam et les femmes voilées

Titres :

Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !”  #musulmanecouscous

et Coran & Développement Personnel – Regards croisés #corandevperso

 

Si vous souhaitez être tenu(e) informé de l'actualité de ce site, laissez-moi votre e-mail*.

* Je m'engage à ne pas utiliser votre e-mail à d'autres fins.

Pour éviter les spams, merci de répondre à la question suivante.

 

8 réponses sur “Le coronavirus et mes gaufres de Liège”

  1. Salamo alaykoum, salut, bonjour, bonsoir, ciao, hello bon je ne vais pas tous les faire pis là je te copite un ti peu😁
    Haha j’ai bien rigolé comme d’hab
    Je confirme que niveau cuisine ben tu n’es pas au niveau🤣
    Mais alors Carrefour je suis choquée….aller jusqu’à ne rien avoir dans les rayons piouffff
    ….tes enfants ont dû être très déçus 😅
    Continue c’est vraiment une bouffée de fraîcheur avec ce climat qui pèse
    Merci Marie Odette 😉ti clin d’œil à une amie « S » tu vois de qui je veux parler
    Bisous Maryam j’ai hâte de lire tes autres aventures

    1. Ah ben merci Salima. C’est vrai que tu connais bien ma cuisine. Tu peux témoigner 😂
      Bon ben a bientôt pour de nouvelles aventures. C’est vrai que depuis que je suis sur les réseaux sociaux (où tu n’es pas), je délaisse un petit peu le blog. Mais là ça m’a redonné envie d’écrire de vrais articles.
      Alors à très bientôt. Inchallah 😘😘😘

  2. 😂😂😂😂😂😂 Je reconnais bien là ma chère Momp hahaha !!! J’ai savouré chaque ligne (bon en lecture rapide bien sûr hahaha) et bravoooooo pour:
    – les galettes de Liège à l’huile de pépins de raisin mdrrrr va vite déposer le brevet avant que Thermomix ne te la pique !!
    – le suspens intenable et l’effet “carrefourona”… plus de gaufres 🙈🙈🙈). Merci pour ce partage, c’est la foliiiiiiie !!!
    Tiens si ça se trouve à défaut de trouver des masques, les gens vont finir par porter le Niqab hahaha !! 😂😂😂 Après tout, on ne se serre plus la main et on ne fait plus la bise. Viiiiiite appel le numéro du plan vigipirate !!
    Trêve de couscousserie, la réalité de cette psychose médiatique ne fait que dévier l’attention des gens sur autre chose que les retraites, le chômage, l’insécurité et on en passe. Car pendant ce temps les politiciens, les maires en campagne etc se frottent les mains ! Le bon côté c’est que comme il faut bien se focaliser sur quelque chose, Corona a détrôné le voile !!
    👏👏👏 Machaa Allah très bel article, toujours un plaisir de te lire 😘😘😘

    1. Merci ma très chère Dalila. C’est vrai que pendant ce temps ça nous permet de respirer, nous les femmes voilées 😂. Merci infiniment pour tes encouragements qui me font bien plaisir 🤩😘😘😘

  3. 🤣🤣🤣 J’ai une idée pour allier les 2 et mettre une image pour cette histoire: Mettre une gauffre en guise de masque mdr
    En tous les cas j ai bien ri , merci pour le partage.

    1. Super idée ! Dommage que je sois nulle (aussi) en graphisme. L’image provient de Bdouin stories du Muslim Show. Merci en tout cas pour ton retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *