Je suis passée sur Beur FM !

 

Résultat d’images pour beur fm

Eh ! Je suis passée sur Beur FM !

Bon, OK, ça fait un mois et demi que je n’ai pas donné de nouvelles et j’annonce ça comme ça !

Tout le monde devait croire que j’étais en cuisine à apprendre à faire le couscous ! Eh bien non ! Pourtant avec tout ce qu’on fait pour nous évincer de la société (pas de sport, pas de sorties scolaires, etc.), je devrais avoir le temps. Mais non, j’arrive quand même à être ailleurs qu’à la cuisine, qui en plus est loin d’être mon endroit préféré.

Et puis, il me faut bien plus qu’un mois et demi pour apprendre à faire le couscous, tellement je suis nulle en cuisine !

Ben en fait, si je n’ai pas donné de nouvelles depuis un mois et demi c’est parce que je suis tombée dans la marmite des réseaux sociaux. Moi, qui me plaignais indirectement de ma famille qui y passait beaucoup de temps !

Les réseaux sociaux : une catastrophe !

Dans mon livre “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !“, j’écris :

“En tant que mère et épouse, je suis affligée de voir chacun dans son coin, vivre sa vie sur écran avec des inconnus la plupart du temps, au lieu de la vivre en vrai avec ceux qui l’entourent. Mais c’est ça la modernité : on est connecté aux gens à l’autre bout de la planète mais déconnecté des gens avec qui l’on vit ! Les inconnus, ce sont ceux avec qui tu habites !”

Ben voilà, la critique, ça finit toujours par se retourner contre soi !

L’autre jour, j’étais assise sur le canapé depuis un bon moment à consulter les commentaires sur Facebook et compagnie, et mon mari qui descend les escaliers le nez sur son portable me dit : “Ah ? T’étais là ? J’étais là tout à l’heure et je t’ai pas vue !” Le pire c’est que moi non plus je ne l’avais pas vu ! Alors, les réseaux sociaux, non seulement ça rend aveugle mais ça rend aussi invisible !

Les réseaux sociaux : de belles rencontres aussi !

Bon, heureusement, même si les réseaux sociaux sont un désastre pour la famille, si on ne sait pas les utiliser, ils permettent quand même de faire de belles rencontres !

C’est comme ça que j’ai connu Malika Hamidi, sociologue, auteure du livre “Un féminisme musulman, et pourquoi pas ?” (ben ouais, et pourquoi pas ?).

Résultat d’images pour un féminisme musulman et pourquoi pas

Malika Hamidi et moi étions en contact sur LinkedIn. Et c’est suite à mon passage sur France 24, qu’elle m’a envoyé un long message de soutien et de félicitations pour être restée aussi zen face à la haine de la partie adverse (voir l’article que j’ai écrit sur le débat).

Et voilà comment, de fil en aiguille, je me suis retrouvée sur Beur FM, en sa compagnie et celle de Daouila Salmi, au Book Club de Philippe Robichon, pour parler de son livre.

Mon passage à Beur FM

Lorsque nous avons enregistré, cela faisait déjà deux heures que nous étions dans les locaux de Beur FM en compagnie de Philippe Robichon qui nous a accueillies. Nous attendions la journaliste, Erika, qui devait animer l’émission. Nous avons donc eu le temps de mieux faire connaissance, de rigoler.

Et c’est donc dans la joie et la bonne humeur que nous avons fini par commencer l’enregistrement de l’émission avec Philippe Robichon qui a dû improviser sur le thème du féminisme. Parce que, en fait, Erika n’est jamais arrivée : c’était jour de grève nationale et elle était coincée dans les bouchons (quand c’est jour de grève nationale, c’est plus facile de venir de Bruxelles, comme Malika, que de l’autre bout de Paris !) ! Philippe Robichon a donc dû improviser. Mais en tout bon journaliste qui se respecte, il a assuré.

Malika et Daouila : de belles personnes

Quant à Malika, vraiment, c’est une intellectuelle qui parle super bien (contrairement à moi) et qui a de super arguments (bon, faut dire qu’elle maîtrise le sujet puisqu’elle en a écrit un livre). Mais malgré tout, c’est quelqu’un de très simple. C’est vraiment une belle personne (au propre comme au figuré).

Et puis Daouila aussi c’est une pro de la prise de parole (bon, étant executive coach HEC, formatrice en communication interpersonnelle et orale, consultante en développement de compétences et d’affaires (rien que ça !), faut dire aussi  que c’est son domaine de compétence). Donc elle a aussi très bien parlé. En plus, elle a partagé son parcours et sa vision du féminisme. C’était vraiment très intéressant.

Moi, je suis arrivée un peu comme un cheveu sur la soupe en parlant de ma vision de convertie mais aussi de ma vision d’ex-non-musulmane. J’y révèle aussi un scoop, que ceux qui m’ont lue ou qui me suivent sur YouTube connaissent.

En fait, on a passé un super moment ! On a passé un moment tellement super que Malika nous a embarquées, Daouila et moi, pour finir la journée ensemble. Ce fut une journée juste magique !

Mais voici, sans plus tarder, la vidéo de l’émission (ça a été aussi filmé).

Bon visionnage et que la paix soit sur toi !

Maryam

alias

Marie-Odette Maryam Pinheiro (#momp)
Auteure
Pour changer le regard sur l’islam et les femmes voilées

Titres :

Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !”  #musulmanecouscous

et Coran & Développement Personnel – Regards croisés #corandevperso

 

Si vous souhaitez être tenu(e) informé de l'actualité de ce site, laissez-moi votre e-mail*.

* Je m'engage à ne pas utiliser votre e-mail à d'autres fins.

Pour éviter les spams, merci de répondre à la question suivante.

 

 

Une réponse sur “Je suis passée sur Beur FM !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *