Comment atteindre la joie

Je ne sais pas, vous. Mais moi je me sens en super forme. Je me sens en joie. Alors, je méditais sur cette joie, et d’où elle me venait. Et je me suis dit : “Ce serait super quand même si tout le monde pouvait se sentir comme ça ! Connecté à sa joie !” Alors, je n’ai fait ni une ni deux. J’ai parcouru les nombreux livres qui m’inspirent (j’en ai lu un paquet !) pour chercher comment je pourrais vous aider à atteindre la joie. Que ne ferais-je pas pour vous ! Et là, vous avez une chance in-croy-yable ! J’ai trouvé la recette de la joie. Pas moins que ça ! Alors, je voulais la partager avec vous. La voici : Il s’agit d’une citation de Thomas d’Ansembourg dans son livre “Cessez d’être gentil soyez vrai !”

“Depuis que je cherche à comprendre et à trouver un sens à la difficulté d’être, je constate que les personnes qui dégagent un bien-être profond, une joie d’être au monde, sont celles qui privilégient non pas la multiplication des activités, des possessions, des rencontres, mais la qualité de la relation qu’elles entretiennent avec les êtres, les objets et les choses à faire en commençant par la qualité de la relation qu’elles entretiennent avec elles-mêmes. Ces personnes ne cherchent pas à remplir leur vie de choses à faire ou de gens à voir mais à remplir de vie les relations qu’elles nourrissent et les choses qu’elles font.”

Alors, vous avez compris ?

Premier ingrédient : entretenir une relation de qualité avec soi-même

C’est-à-dire qu’on s’aime. Vous pouvez embrasser le miroir chaque fois que vous passez devant. Mais vous n’êtes pas obligé(e). C’est vous qui voyez. D’ailleurs, c’est logique : si vous ne vous aimez pas, qui est-ce qui va vous aimer ? On se respecte aussi. Posez-vous la question : Est-ce que je me respecte en faisant telle ou telle chose, en entretenant telle ou telle relation ?

Deuxième ingrédient : entretenir une relation de qualité avec les autres et tout ce qui nous entoure

Ben oui, on n’est pas sur une île déserte ! Alors, il faut bien vivre avec ceux et ce qui nous entourent. Alors, autant bien cohabiter ! Ne serait-ce qu’en affichant un sourire.

Troisième ingrédient : remplir de vie nos relations et tout ce que l’on fait

C’est-à-dire donner du sens à tout, s’imprégner de chaque situation, vivre l’instant présent. Pour moi, cela se traduit par trouver le bien dans toute situation et profiter de chaque situation pour faire le bien. Attention, j’ai pas dit que c’était facile et que je le faisais à chaque fois ! Mais je me rends compte quand j’ai raté et je me dis que je ferai mieux la prochaine fois. Ce n’est pas facile mais cela vaut le coup d’essayer.

 

Alors, promis ? Vous sourirez ? La prochaine fois que vous croiserez une femme voilée ? À moins qu’elle ne soit cannibale, elle ne devrait rien vous faire de mal. Et puis vous serez peut-être surpris(e) de voir que, elle aussi, elle sourit ! Et voilà comment vous vous sentirez plein(e) de joie ! Allez, joyeuse continuation !   Marie-Odette Maryam Pinheiro

Auteure de “Je suis musulmane voilée et non je ne sais pas faire le couscous !” et de “Coran & Développement Personnel – Regards croisés

Une réponse sur “Comment atteindre la joie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *